Comment mesurer la température?

Le Dr. Rind ne mesure pas de températures basales comme le dr. Barnes, mais 3 valeurs de la température distribuées pendant la journée.

De cette façon, il est nécessaire de mesurer la température orale 3 fois par jour.

Le matin, 3 heures environ après le réveil; ensuite, après d’autres 3 heures.

Par exemple, si on se réveille à 7 heures, la première mensuration sera faite à 10 heures, la deuxième à 13 heures et la dernière à 16 heures.

Ces 3 valeurs de la température sont synthétisées sous la forme d’une valeur moyenne et elles sont enregistrées dans un tableau en tant que valeur quotidienne. (valeur moyenne = valeur de la température 1+ valeur de la température 2+ valeur de la température 3 et divisées par 3.)

Le Dr. Rind considère que le thermomètre digital est le meilleur choix. Il faut le maintenir au moins 3 minutes profondément sous la langue, en effectuant la mensuration outre le signal acoustique, parce que la température change après ce signal.

Le Dr. Rind estime que les thermomètres auriculaires sont inutiles, étant trop imprécis. En plus, il considère que mesurer la température au niveau de l’aisselle avec un thermomètre au mercure n’est pas utile non plus.

Avant de mesurer la température, le dr. Rind propose de ne pas consommer de la nourriture et des boissons 20 minutes avant environ, autrement, une brève hausse de la température pourrait être enregistrée. En outre, peu de temps avant la mensuration de la température, il ne faut pas effectuer des activités comportant des efforts intenses comme la montée des escaliers etc.

Interprétation des valeurs:

Le Dr. Rind présente sur sa page internet des conseils supplémentaires sur la modalité dont, en base à la température, on peut constater si le patient est souffrant d’une hypothyroïdie et/ou d’un mauvais fonctionnement des surrénales.

La température moyenne quotidienne – non pas la température basale selon Broda Barnes –  d’un homme sain, selon le dr. Rind est de 98,6 Fahrenheit ou de 37 degrés Celsius.

37 degrés est la température quotidienne optimale. Les valeurs plus basses de la température par rapport à la température optimale de 37 degrés représentent, selon le dr. Rind, un niveau métabolique plus réduit par rapport à celui optimal, contrôlé par la thyroïde.

Une grande instabilité de la température représente en plus un signe de fatigue surrénale (la fatigue surrénale).

En ce sens, le dr. Rind donne un exemple de température indiquant la fatigue surrénale pour une meilleure compréhension.

En ce sens, le dr. Rind donne un exemple de température indiquant l’hypothyroïdie pour une meilleure compréhension.

Étiquettes:  #Bruce Rind #Symptômes
 #Hypothyroïdie  #température #naturelles #hormones thyroïdiennes #hashimoto #fonction thyroïde #NDT #traitement #fatigue surrénale #signe