La poudre de glande thyroïde disponible sans recette est-elle efficace?

Dr. Lowe a publié en 2009 une étude sur le site thyroidscience.com, qui analyse l’efficacité d’un supplément alimentaire disponible sans recette, sur la base de hormones thyroïdiennes naturelles contre le T3 (Cynomel) synthétique.

Même si les hormones thyroïdiennes naturelles sont utilisées au niveau mondial, il n’y a pas jusqu’à présent une étude concernant l’efficacité des hormones thyroïdiennes naturelles vendues sans recette, comme la poudre de glande thyroïde.

A partir de 1994, on a admis aux Etats-Unis l’utilisation de suppléments alimentaires aux extraits naturels de glande thyroïde pour le traitement du hyperthyroïdisme.  Ceux-ci sont vendus sans recette et offrent aux habitants des Etats-Unis un degré significatif de liberté dans la prise de décision concernant la santé de la glande thyroïde.

Aux Etats-Unis – de même qu’en Allemagne – le traitement standard pour le hypothyroïdisme est assure jusqu’à présent par un médicament synthétique T4 only (Levothyroxin).

2 personnes ont participé à cette étude. Il s’agit d’un Single-Subject-Study dans le cadre duquel, en 2 phases – une phase Cynomel (T3) et une phase d’administration de suppléments alimentaires, on a évalué les résultats des mesures répétées de la tension artérielle, du pouls et de la BMR (Basal Metabolic Rate) = taux métabolique de base. Un taux métabolique basal réduit constitue également un indice concernant la présence du hypothyroïdisme.

Participants :

Une femme, âgée de 49 ans, qui souffre de hypothyroïdisme et un homme de 62 ans, présentant en partie un résistance périphérique aux hormones thyroïdiennes.

Doses de T3 :

La patiente bénéficiait constamment depuis 2 ans d’un traitement de 87,5  mcg T3 (Cynomel) et le patient depuis 24 ans d’une dose constante de 150 mcg T3 (Cynomel/Cytomel).

Mesures :

Dans la phase 1 avec synthétique T3 (Cynomel), la patiente a participé à 10 mesures et le patient à 12 mesures.

Pendant la 2e phase, avec le supplément alimentaire disponible sans recette (NEM), aux hormones thyroïdiennes naturelles, la patiente a également participé à 10 mesures et le patient à 12 mesures.

Conclusion des études formulée par dr. Lowe:

Dans le cadre de cette étude, tant la T3 only synthétique que le supplément alimentaire disponible sans recette (NEM) aux hormones thyroïdiennes naturelles ont été efficaces.

NEM semble présenter certains avantages par rapport à la T3 synthétique. Les températures axillaires des deux sujets participant au test sont restées les mêmes pendant les deux phases.

Cependant, pendant la phase NEM, on a constaté dans le cas de la patiente que son pouls a été significativement plus réduit par rapport à la situation de l’administration de T3 synthétique et le taux métabolique de base de celle-ci a été significativement plus élevé. De plus, dans le contexte de l’administration de NEM, on a constaté pour la première fois la disparition de la hyperhidrose dont elle avait souffert tout au long de sa vie. La hyperhidrose est représentée par une transpiration excessive au niveau de tout l’organisme ou au niveau local.  

Dans le cas de l’homme, dans le contexte de l’administration de NEM, on a mesuré également cinq valeurs significativement plus réduites : le pouls, la tension artérielle diastolique, la distribution de la douleur, l’intensité de la douleur et dans son cas, on a mis en évidence des symptômes d’intensité plus réduite spécifiques au hypothyroïdisme dont il souffrait.

Le re-calcul d’une dose équivalente de T3 synthétique par rapport à NEM :

Dans le cas de la patiente, on lui a administré pour chaque 14,58 mcg Cynomel (T3) 1 capsule de NEM et dans le cas de l’homme, on lui a administré pour chaque 15 mcg Cynomel (T3) 1 capsule de NEM.

Le supplément alimentaire disponible sans recette, testé dans ce cas, a été représenté par Hydro Support Formula produit par RLC-Labs. Cependant, le produit en question n’est plus disponible au niveau du marché.

Dr. Lowe aussi a lancé par la suite un tel supplément alimentaire (Thyro-Gold) avec de la poussière de glande thyroïde provenant du veau 2012.

Source

http://www.thyroidscience.com/studies/lowe.2009/lowe.hsf.3.22.09.htm