Je suis confronté à une résistance aux hormones thyroïdiennes ou je souffre d’hypothyroïdie?

Dans sa dernière interview, peu avant son décès au début de 2012, dr. John Lowe a exprimé de nouveau son point de vue concernant une résistance aux hormones thyroïdiennes.

A l’avis de dr. Lowe, la plus grand confusion est due à un grand nombre de patients, mais aussi à certains médecins.

Cela à cause du fait que certains patients affirment de manière répétée que, par exemple, “… depuis de 6 mois, j’utilise déjà 1 grain de glande thyroïde sèche et, cependant, je n’ai pas constaté une amélioration de mes symptômes associés au hypothyroïdisme.  Cela signifie que j’ai une résistance aux hormones thyroïdiennes ?”

Quel est l’avis des chercheurs concernant cet aspect ?

Selon les affirmations de dr. Lowe, les chercheurs ont constaté que 95% du total des patients qui souffrent de hypothyroïdie se sont sentis sains et n’ont plus eu aucun symptômes seulement après l’administration d’une dose d’hormones thyroïdiennes de 2-4 grains ou 120-240 mg de glande thyroïde sèche ou 200-400 mcg T4 only synthétique.

A la suite de ces conclusions associées au poids de 95% concernant les doses évidemment plus élevées, dr. Lowe et son équipe de chercheurs a identifié une conclusion logique par rapport à une résistance aux hormones thyroïdiennes :

  • Si un patient utilise la dose maximale correspondant au 95% de thyroxine synthétique (T4 only) pour une période de minimum 4 semaines sans une amélioration visible de ses symptômes et ne manifeste pas dans ce contexte des signes spécifiques à une quantité excessive d’hormones thyroïdiennes, ce qui signifie qu’il ne présente pas les symptômes d’une thyréotoxicose ou d’une hyperthyroïdie, de sorte qu’il ne subit pas des conséquences de l’administration de cette dose élevée de hormones, 
  • Et si un patient utilise ensuite la dose maximale correspondant aux 95% de glande thyroïde sèche (NDT) pour une période de minimum 4 semaines et ne ressent à cette occasion aucun signe qui indique des quantités excédentaires d’hormones thyroïdiennes ou ne bénéficie pas d’une amélioration de ses symptômes,
  • dr. Lowe a supposé l’existence d’une résistance aux hormones thyroïdiennes, contexte dans lequel il a initié son protocole thérapeutique au T3 only.

Récapituler: Dans ce cas, il s’agit de doses qui atteignent jusqu’à 240 mg = 4 grain glande thyroïde sèche ou jusqu’à 400 mcg lévothyroxine.

Dr. Lowe a souligné cependant de manière répétée et expresse qu’il n’est recommandé en aucun cas d’administrer un traitement à la T3 only par soi-même, étant nécessaire dans tous les cas qu’un médecin avec des connaissances détaillées dans le domaine soit présent.

Dr. Lowe soutient dans son dernier entretien qu’il utilise à son tour depuis 25 ans 150 mcg T3 only, qu’il se sent sain de cette manière et qu’il n’est pas confronté aux symptômes d’une surdose.

Vous aussi vous souffrez de fibromyalgie ou, en dépit des doses élevées de T4 ou NDT, vous ne réussissez pas à échapper complètement aux symptômes du hypothyroïdisme dont vous souffrez?

Selon les informations offertes par dr. Lowe, une fibromyalgie permanente, même dans le contexte de l’administration d’une thérapie combinée au T3/T4 ou des hormones thyroïdiennes naturelles,par exemple Armour Thyroid, représente aussi un possible indice pour l’existence d’une résistance aux hormones thyroidiennes.

Dans ce cas, selon dr. Lowe, il serait justifié d’essayer un traitement à la T3 only.

Sources

http://recoveringwitht3.com/blog/dr-john-c-lowes-final-interview

Plus d’articles

Vous souffrez d’une résistance aux hormones thyroïdiennes?

Rapports concernant l’expérience accumulée à l’égard de la T3 only en association avec la fibromyalgie

Dr. John Lowe: Traitement d’une fibromyalgie à la T3 only